Aller au contenu

Et si j’économisais la batterie de mon smartphone !

economie Batterie iphoneBonjour,

Aujourd’hui je vais vous parler des méthodes pour économiser les batteries de vos smartphones et optimiser l’utilisation de vos téléphones.

Un étude récente américaine démontre que l’écosystème numérique consomme environ 10 % de l’électricité mondiale. Une des illustrations fortes de cette étude compare la consommation d’un Iphone à un réfrigérateur de taille moyenne. En effet, le smartphone consomme plus d’électricité que le frigo. Bien sûr, il s’agit de l’énergie consommée sur l’ensemble du cycle de l’appareil, c’est à dire, l’énergie consommée pour la fabrication du téléphone, pour son utilisation, pour les réseaux sans fils, les « data centers » qui stockent les données sur le cloud, etc …

Sachant que la meilleure des énergies est celle que l’on ne consomme pas, je vais vous parler des astuces et méthodes pour économiser les batteries de vos téléphones portables adorés. Au final ça permettra sûrement de faire des économies et un geste pour l’environnement.

Le chargeur

D’abord, le point le plus important, consiste à débrancher son chargeur de la prise, quand il n’est pas utilisé pour recharger votre téléphone. Il faut bien comprendre que le rôle du chargeur est de convertir votre courant 220 volts en courant de faible voltage pour votre téléphone. Quand il est branché sur une prise, il essaye en permanence de remplir son rôle, alors il consomme de l’électricité inutilement. En plus, cela l’use et limite sa durée de vie.

Petit pic pour Apple. Ses concurrents se sont entendus pour avoir un port de connexion standardisé entre le smartphone et le chargeur. il s’agit du port micro USB. Ainsi, tous les accessoires, tous les chargeurs, sont compatibles. Lorsque vous changez de téléphone, vous pouvez garder son chargeur et le réutiliser avec votre nouveau téléphone. En revanche la marque à la pomme, conserve son port propriétaire. Comme cela, ceux qui veulent fabriquer des accessoires doivent reverser des royalties à Apple et vous, vous devez suivre le mouvement. Avec l’Iphone 5, Apple a changé son port chargeur-téléphone et donc tous vos accessoires ou chargeurs Iphone antérieurs sont bons pour la poubelle.

L’affichage

L’écran de votre smartphone est le premier consommateur d’énergie. Afin de contrôler votre consommation électrique, il faut modifier l’intensité lumineuse de votre téléphone en fonction des lieux ou vous vous trouvez. Luminosité forte lorsque vous êtes dehors en plein soleil, mais faible le soir ou à l’intérieur.

De plus, vous pouvez jouer sur la durée de mise en veille de l’écran. Dans les paramètres, mettez la durée d’attente avant la mise en veille de l’écran au minimum.

Ensuite, lorsque vous n’utilisez pas votre téléphone, verrouillez son clavier. Un écran qui s’allume quand votre téléphone est dans votre poche c’est plutôt inutile.

Par ailleurs, évitez d’utiliser un fond d’écran animé. Ce dernier utilise des ressources du processeur et consomme ainsi plus qu’une image en fond d’écran.

Le vibreur

Destiné à vous faire « sentir » un appel lorsque la sonnerie peut être inappropriée ou insuffisante, son utilisation s’est démocratisée voire généralisée. Néanmoins, le vibreur est très énergivore. Essayez de ne l’activer qu’en cas de besoin.

Les applications en tâche de fond

De nombreux smartphones permettent de conserver des applications en marche en arrière plan. Le problème est que par défaut les applications que l’on ferme sont mises en tâche de fond. Alors il faut penser à aller les fermer, car elles sollicitent le processeur et donc consomment de l’énergie.

Les notifications

La plupart des smartphones ont adopté un système de notification ou d’alerte. Personnellement j’ai des applications de réseaux sociaux et d’actualité. De ça, il faut rajouter les alertes messageries mail, sms et mms. Il s’agit d’un service intéressant, mais il faut tout de même faire attention à ne pas avoir trop d’alertes et,  il faut vérifier s’il n’y pas redondance avec diverses applications telles que Twitter par exemple.

La température du smartphone

Une batterie c’est un ensemble de réactions chimiques. Comme pour toute réaction chimique, la température joue un rôle important. Essayez de ne pas laisser votre téléphone dans un lieu trop froid ou trop chaud. Si votre téléphone est chaud, limitez son utilisation et évitez de trop le solliciter.

La charge

Les nouvelles batteries au lithium qui équipent les smartphones sont très différentes des anciennes batteries au nickel. En effet, elles sont dépourvues d’effet mémoire et elles n’apprécient pas trop les états extrêmes. Il faut donc éviter de les charger ou de les décharger à fond, l’idéal étant des charges partielles. Par ailleurs, pour revenir sur le problème de la température, essayez de ne pas charger votre téléphone quand il est trop chaud, ça rend la charge moins efficace et cela nuit à la batterie.

Les réseaux & GPS

L’essor des smartphones est essentiellement dû à tous ces services qui facilitent le quotidien. Mais lorsque votre téléphone est dans votre poche est-ce que vous avez réellement besoin du GPS et des réseaux wifi, bluetooth, EDGE, 3G et maintenant 4G ?

L’idéal serait que ces services se démarrent lorsque vous lancez une application qui en a l’usage. A défaut, vous pouvez les couper manuellement. Il existe maintenant des applications qui peuvent gérer cela. Certaines marques proposent même des modules « économie d’énergie » qui coupent automatiquement ces services. Par ailleurs, vous pouvez vérifier également que vos applications ne lancent pas tous vos services inutilement. Par exemple, de nombreuses applications activent le GPS pour vous localisez, mais vous n’en avez que rarement besoin.

Par ailleurs, les services de messagerie utilisent souvent une synchronisation automatique, c’est à dire que votre téléphone va régulièrement se connecter à internet, pour vérifier si vous avez de nouveaux mails ou des notifications de réseaux sociaux. Essayez d’espacer au maximum ces synchronisations ou alors essayez de passer à la synchronisation manuelle, qui permet à vos applications de se synchroniser que lorsque vous les lancez.

Enfin, lorsque vous devez télécharger un fichier lourd ou une mise à jour, privilégiez le wifi, le téléchargement sera plus rapide donc moins énergivore.

Le clavier

Certains téléphones permettent de régler la luminosité du clavier. Mettez là au minimum. La journée, il fait assez clair pour voir ses touches et la nuit, un faible éclairage suffit.

Désactivez les sons et vibrations lorsque vous appuyez sur les touches. Déjà, c’est pas discret, mais en plus ça consomme beaucoup d’énergie.

La déconnexion de ce monde de fou

Bon, comme vous l’aurez sûrement compris, mon téléphone je m’en sers beaucoup et pour faire pleins de trucs. Mais, bien que ce soit anxiogène, parfois il faut se résoudre à simplement éteindre son téléphone. C’est bête mais je suis sur qu’on est plein à le garder allumé et toujours à portée de main.

Les chargeurs solaires

Pour conclure, je vous parlerai des moyens alternatifs et écologiques pour charger votre smartphone. Il existe maintenant plein de chargeurs solaires qui s’adaptent à la plupart des téléphones. Si je trouve que c’est indispensable pour les randonneurs, ou autres personnes pouvant être isolées, je suis encore perplexe quant à une utilisation citadine. Je me demande toujours si le cycle de vie du chargeur (fabrication, transport, recyclage) n’est pas plus énergivore que le rechargement du téléphone sur la prise secteur.

Néanmoins avec les progrès quant à la conception de ses chargeurs, il est sûr que demain cela sera plus écologique.


Print Friendly, PDF & Email

3 réflexions au sujet de « Et si j’économisais la batterie de mon smartphone ! »

  1. ormelune dit :

    Article très complet et très intéressant, j’en ai appris des choses sur mon smartphone…. Merci de vos précieuses recommandations.

    Répondre
  2. Trey dit :

    Salut,
    J’utilise très souvent mon téléphone portable et j’avais justement besoin de quelques astuces. Ton article tombe à pic.
    A+

    Répondre

Un ptit commentaire SVP