Aller au contenu

Et si je recyclais mes déchets ménagers !

Worm_smallBonjour,

La gestion des déchets est une préoccupation majeure de ce 21éme siècle, des solutions ont été mises en place pour recycler les métaux, le verre et certains plastiques. Pour les déchets végétaux et alimentaires, il existe depuis longtemps la technique du compost.
Je l’ai toujours connu chez mes grands parents. Il y avait dans un coin du jardin à l’abri des regards un tas informe, malodorant et disgracieux de déchets végétaux. Le compost était délimité par une clôture de planches en mauvais état. On comprenait l’utilité du dispositif, mais on était pas fier de le montrer.
Aller déposer des déchets au compost c’était comme sortir les poubelles, personne ne voulait s’en occuper …

Mais depuis quelques années, il existe une nouvelle façon de composter ses déchets. Il s’agit du vermicompost également appelé lombricompost. C’est un compost qui se fait dans une boite de la taille d’une poubelle avec l’aide de vers de terre. C’est inodore, c’est beaucoup plus rapide qu’un composteur traditionnel et ça s’intègre très bien dans un appartement.

En voici quelques modèles. Moi j’ai l’éco-worms noir:

Il y a aussi de plus petit modèles qui conviennent pour les petits espaces :

J’ai mon eco-worms noir depuis bientôt 3 ans. Il est en plastique recyclé et a été produit en Isère.
J’ai acheté à l’époque l’eco-worms et 500 grammes de vers de terre. Le début a été un peu difficile car les déchets ne sont pas seulement recycles par les vers de terre mais par une flopée de petits organismes spécialisés dans le traitement des déchets organiques. Or au début dans le compost, on n’a que peu de ces organismes.
Un mois est passé et tout s’est arrangé.

Les vers de terre pour votre compost appartiennent à l’espèce Eisenia. Ce sont des vers de surface, qui consomment plus de la moitié de leur poids par jour de déchets. Ils se reproduisent très rapidement car dans la nature ils subissent une grande prédation. Chaque vers, hermaphrodite, pour avoir 500 descendants par an. Par ailleurs, quand la nourriture vient à manquer, la reproduction s’arrête, garantissant ainsi d’avoir suffisamment de nourriture pour les vers existants. Ainsi, passé les premiers mois, vous avez toujours la quantité nécessaire de vers de terre dans votre lombricompost.

Pour nourrir les vers, vous pouvez leur donner des restes de végétaux, de fruits pas trop acides, des matières carbonées comme du papier, du carton, des mouchoirs. Vous pouvez mettre aussi le contenu du sac d’aspirateur, les papiers souillés, les coquilles d’oeufs bref beaucoup de choses. quand l’anneau du compost est rempli, vous n’avez qu’à remplir l’anneau supérieur.
Vous allez récupérer ces déchets recyclés sous 2 formes, d’abord liquide avec un thé de vers qui sort du robinet situé vers le bas du compost. C’est essentiellement le surplus d’eau du lombricompost, dilué, il se transforme en un très bon engrais . Ensuite il y a de la terre très noire qui reste à l’intérieur du composteur. Vous pouvez la récupérer quand un anneau du composteur est rempli et que les vers de terre le délaisse.

Cet engrais est naturel et de qualité supérieure, vous pouvez en mettre dans vos plantations, vos fleurs, votre potager. Il remplace complètement l’engrais commercial.

Pour conclure, on peut dire qu’avec un vermicompost, vous recyclez vos déchets, vous avez moins besoin de sortir vos poubelles, les poubelles ne sentent plus mauvais, vous n’avez plus besoin d’acheter de l’engrais et moins besoin d’acheter des sacs poubelle. Certes, au début c’est un investissement mais vous ne le regretterez pas.

2 réactions à “Et si je recyclais mes déchets ménagers !

  1. Ping : Et si je n'achetais plus de produits jetables ! | GEEKONOME.FR

  2. Ping : Et si je donnais des vers de terre ! | GEEKONOME.FR

Un ptit commentaire SVP