Aller au contenu

Et si je faisais du troc de presse et de magazines !

Aujourd’hui, il y a a peu près 4 milliard de journaux fabriqués en France chaque année. C’est une production très énergivore en raison d’important transports à réaliser et de la consommation de beaucoup de matières premières. Outre le bois et l’eau nécessaire à la fabrication du papier, il faut de l’encre qui est généralement composée de beaucoup de solvants et autres produits polluants.
Le site www.trocdepresse.com met en relation des personnes, consommateurs de journaux et de de magazines afin que ceux-ci puissent s’échanger leurs lectures.

Trocdepresse Geekonome.fr Bonjour, Aujourd’hui je vais vous parler d’un nouvel exemple de consommation collaborative. Après la machine à laver du voisin, je vous présente le journal du voisin !

Aujourd’hui, il y a a peu près 4 milliards de journaux fabriqués en France chaque année. C’est une production très énergivore en raison d’importants transports à réaliser et de la consommation de beaucoup de matières premières.  Outre le bois et l’eau nécessaires à la fabrication du papier, il faut de l’encre qui est généralement composée de beaucoup de solvants et autres produits polluants.

Le site www.trocdepresse.com met en relation des personnes, consommateurs de journaux et de magazines, afin que ceux-ci puissent s’échanger leurs lectures. Concrètement, vous devez vous inscrire sur le site internet. Dans votre profil, vous renseignez votre adresse et les lectures dont vous disposez. Ensuite vous avez accès aux profils des utilisateurs se trouvant dans votre voisinage et vous pouvez faire des demandes d’échanges.

Bien que la réciprocité soit de mise, rien ne vous oblige à échanger dans des proportions égales. En revanche, vous pouvez aussi prêter un journal ou un magazine qu’on vient de vous prêter.

Par défaut les échanges se font par boites aux lettres interposées. Mais je pense que cela pourrait très bien se faire dans un café, le salon d’un hôtel ou dans un restaurant. D’ailleurs, c’est un proposition à faire à troc de presse.

Au final, grâce à ce nouveau mode de consommation collaborative, vous pouvez lire plus de presse, de manière gratuite, donc très économique et très écologique, puisqu’un même journal peut servir à plusieurs consommateurs.

Autre avantage que j’aime mettre en avant, Trocdepresse c’est aussi un bon moyen de faire des rencontres et de créer des liens sociaux.

Afin de promouvoir cette bonne astuce écologique et économique auprès de vos voisins, vous pouvez télécharger le « kit ambassadeur »

Concluons avec le slogan de Trocdepresse : Ne jetez plus vos magazines, échangez-les !

trocdepresse

Un ptit commentaire SVP